Bulletin du 21 novembre

Événements

Prix littéraire du Gouverneur général pour Louise Dupré

Louise Dupré, professeure associée au Département d’études littéraires et membre régulière de Figura, a remporté le prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie « Poésie » pour son recueil Plus haut que les flammes publié aux Éditions du Noroît.

Le jury souligne que : « Plus haut que les flammes est un recueil tout en retenue où le quotidien côtoie le souvenir des camps d’Auschwitz et de Birkenau. Louise Dupré explore, questionne l’expérience de la douleur évoquée par les lieux de l’horreur extrême, pour en arriver à une vérité des plus humaines. »

Félicitations!

***

https://i0.wp.com/nt2.uqam.ca/sites/nt2.uqam.ca/files/resize/oic_logo-425x114.png

La revue Postures est maintenant disponible sur l’OIC

L’Observatoire de l’imaginaire contemporain est heureux d’annoncer la mise en ligne de la revue Postures.

https://i2.wp.com/oic.uqam.ca/sites/oic.uqam.ca/files/couverturehs2.png

Postures est la revue des étudiantes et étudiants du Département d’études littéraires de l’UQAM. Créée en 1996 afin d’offrir un espace de publication scientifique aux travaux étudiants, elle a pour mandat d’en assurer la promotion et la diffusion.

Constituant un lieu de réflexion rigoureux et fertile, Postures permet une participation étudiante active à la vie intellectuelle du milieu littéraire. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien financier et à l’encouragement constant des associations étudiantes (l’AEMEL, l’AECSEL et l’AFÉA), du Département d’études littéraires et de la Faculté des Arts. Depuis 2008, Postures est affiliée à Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, qui appuie financièrement sa publication. La participation au comité scientifique de Postures offre une expérience enrichissante du milieu de l’édition.

Les textes en ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain.

***

Deux représentants du Département au prix littéraire des collégiens

https://i0.wp.com/figura.uqam.ca/sites/figura.uqam.ca/files/imagecache/actualite/images/rubon35.gif

Samuel Archibald, professeur au Département d’études littéraires de l’UQAM et membre régulier de Figura, ainsi que Jean-Simon DesRochers, doctorant au Département, sont finalistes au Prix littéraire des collégiens pour, respectivement, Arvida et Le Sablier des solitudes.

Doté d’une bourse de 5 000 $, le Prix littéraire des collégiens récompense l’auteur d’une œuvre de fiction québécoise récente. Il vise à promouvoir la littérature actuelle auprès des collégiens en encourageant l’exercice du jugement critique à travers la lecture. Le Prix sera décerné au printemps 2012 lors du Salon international du livre de Québec par un jury formé de plus de 800 étudiants provenant d’une cinquantaine de collèges et cégeps de partout au Québec, auxquels s’ajouteront comme chaque année les élèves d’un lycée français.

La sélection des cinq œuvres a été faite par une équipe de spécialistes de la littérature québécoise présidée par Jean-François Nadeau, directeur des pages culturelles du Devoir, et composée de Christian Desmeules et Danielle Laurin, journalistes littéraires, ainsi que de Judy Quinn, auteure et critique littéraire, et Stanley Péan, écrivain et porte-parole du Prix littéraire des collégiens.

Pour plus de détails.

***

Présences : Maxime-Olivier Moutier//Du malaise contemporain

Jeudi le 01 décembre, 17h30 – 20h00

Librairie Raffin
6330 rue St-Hubert
Montreal, QC

Lectures par : Edouard Bond, Marie-Sissi Labrèche, Maxime-Olivier Moutier, Mélodie Nelson, Steph Rivard.

Photographie : Rita-Adèle Beaulieu


17h30 – 19h00 : Lectures publiques
19h15 – 20h00 : Discussion avec Maxime-Olivier Moutier

Entrée libre.

***

Colloques, conférences, tables rondes

Conférence-discussion Au Retour des voyageurs: autour du Maroc et de l’Espagne

5 décembre, dès 19h
2e étage du restaurant le Pèlerin-Magellan
330, rue Ontario Est, Montréal

Avec Roxanne Lajoie, Christian Paré et Rachel Bouvet (330, rue Ontario Est, Montréal).

Entrée libre.
Cliquez ici pour plus d’infos : Programme – au retour du voyageur

***

Appels à contribution

Appel à communication – Penser l’autofiction dans les littératures francophones

Date limite : 30 novembre 2011

Ce colloque destiné aux jeunes chercheur(e)s en littératures francophones se tiendra le 27 et 28 avril 2012 à l’Université Concordia

L’autofiction, inventée par Serge Dobrovsky en 1977, est un néologisme qui a connu un grand succès depuis son apparition. En s’inspirant des faits réels, ce genre remet en question la pratique traditionnelle naïve de l’autobiographie en mettant en doute sa vérité et sa sincérité. Il brouille les critères génériques définis et formalisés par Philipe Lejeune dans Le Pacte autobiographique (1975). La biographie de l’auteur n’est plus au centre du récit mais c’est plutôt la manière et le style dont le récit est narré qui fait dorénavant l’objet d’intérêt. Parmi les nouvelles avancées critiques on peut citer albeca (2007) qui parle de « pacte ambigu », la relecture de Doubrovsky par BATTISTON,et WEIGEL (2010), les études de BAUDELLE (2011) et BAUMAN (2008), GASPARINI (2008), OUELLETTE-MICHALSKA (2007) ou encore les travaux de SCHMITT (2010) sur le Je réel / Je fictif.

Pour plus d’informations : Appel à communication – Penser l’autofiction dans les littératures francophones

***

Appel de communications – Colloque étudiant organisé par l’AECSEL
D’hier à demain : le rapport au(x) classique(s)

Date du colloque : 24 février 2012

Date limite pour envoyer vos propositions : 9 décembre 2011

Qu’on les exalte ou critique, les grands classiques de la littérature sont ces œuvres à propos desquelles, par dévotion ou par affront, l’encre coule sans se tarir. Dans Pourquoi lire les classiques, Calvino définit le « classique » en pas moins de quatorze points; c’est dire tant la richesse du sujet que la difficulté d’en délimiter les paramètres. De fait, Calvino n’apporte pas réellement de réponse à l’intitulé de son essai; il se contente de conclure modestement : « La seule chose qu’on puisse affirmer, c’est que lire les classiques vaut mieux que de ne pas les lire. » Certes. Mais on peut en dire autant de toute littérature.

Quelque chose pourtant distingue les classiques des autres livres. Ce sont des œuvres d’un autre temps, parfois très ancien, qui néanmoins demeurent et demeureront toujours d’actualité, dit-on. Une œuvre devient-elle un classique de par son aptitude propre à se positionner au sein du champ littéraire (Bourdieu) ou en regard d’un rapport que le lectorat entretiendrait avec elle? La qualité classique d’une œuvre est-elle intrinsèque ou non? Calvino semble estimer qu’un classique n’est créé que lorsque les deux visages du problème sourient de concert.

Ce colloque sera l’occasion de s’interroger sur les diverses formes du rapport au classique et aux classiques que la littérature a pu entretenir et entretiendra. Toutes les dimensions et toutes les approches littéraires de la question pourront être envisagées, lors de communications de 20 minutes. Organisé par l’Association étudiante des cycles supérieurs en études littéraires (AECSEL) de l’UQAM, ce colloque aura lieu à l’UQAM, le vendredi 24 février 2012. Tous les étudiants en littérature sont invités à faire parvenir une proposition de communication d’environ 250 mots, accompagnée d’un titre et de leurs coordonnées (nom, université d’attache, adresse courriel et civique, numéro de téléphone) à l’adresse suivante : aecsel.uqam@gmail.com ou à la déposer au secrétariat du Département d’études littéraires de l’UQAM à l’attention de l’AECSEL, au plus tard le 9 décembre 2011.

Consultez l’appel à communications.

***

Prix et bourses

Bourse pour étudiants

Vous pouvez consulter les mises à jour récentes de la revue des annonces de programmes de financement, la liste des programmes ouverts, celle des échéances prochaines, soit d’ici les quatre prochains mois, et celle de l’ensemble des programmes, en visitant le site du Service des relations internationales. À noter que tous les domaines peuvent être couverts.

***

Des étudiants du Département reçoivent des prix

Plusieurs étudiants du Département en études littéraires ont reçu des bourses FARE de recrutement soit Valérie Lefebvre-Faucher et Johanne Viel dans le cadre du programme de Maîtrise en création et Joëlle Comte et Maryse Andraos du programme de Maîtrise en recherche qui ont obtenu chacune 8 500$ en bourses. Alban Ketelbuters au Doctorat a obtenu de son côté une bourse de 12 000$.

Félicitations!

***

Concours Chercheurs auteurs de la relève

Presses de l'Université du Québec LOGO

La troisième édition du concours Chercheurs auteurs de la relève, organisé par les Presses de l’Université du Québec (PUQ), est lancée! Les doctorants ainsi que les récents diplômés au doctorat (depuis janvier 2011) des institutions du réseau de l’Université du Québec (UQ), de même que les professeurs, chargés de cours et chercheurs ayant complété leur doctorat après janvier 2006 et travaillant au sein du réseau de l’UQ, sont invités à soumettre leur manuscrit avant le 1er février 2012 à la Faculté des arts pour les étudiants de la Faculté.

Il peut s’agir d’un mémoire de maîtrise, d’une thèse, d’un essai doctoral remaniés ou encore d’un essai original. Les candidats gagnants verront leur manuscrit publié par les PUQ. Le concours visant la publication d’une toute première œuvre, les participants ne devront jamais avoir publié un livre comme auteur principal chez un éditeur auparavant.Les candidats rattachés à la Faculté des arts doivent déposer leur candidature auprès du décanat de leur faculté respective.

La précédente édition a été remportée par Sébastien Roldan, doctorant en études littéraires à l’UQAM, pour son manuscrit La pyramide des souffrances dans La joie de vivre d’Émile Zola. En plus d’offrir une compréhension renouvelée de cette œuvre ambitieuse qu’est La joie de vivre, son texte propose une réponse inédite au questionnement existentiel sous-tendu par le roman. La sortie du livre est prévue pour 2012.

Les règlements complets du concours et le formulaire d’inscription sont disponibles au www.puq.ca/concours. Les participants ont jusqu’au 1er février 2012 pour soumettre leur candidature.

La remise du prix aura lieu à l’automne 2012 au cours de la seconde édition des Ateliers PUQ.
Soumission de manuscrit: du 15 octobre 2011 au 1er février 2012

Publicités

Commentaires fermés