Bulletin du 14 novembre

Vie étudiante

Atelier – Guide de survie en période de rédaction aux études supérieures

Date : mardi 29 novembre 2011
Heure : de 12h30 à 13h45
Lieu : J-4225 (pavillon Judith-Jasmin)
**Apportez votre casse-croûte**

Le monitorat des cycles supérieurs vous invite à assister à un atelier portant sur les épreuves et solutions liées à la période de rédaction. Cet atelier, qui connaît un grand succès chaque année, s’adresse à tous les étudiants qui sont présentement en rédaction ou le seront bientôt. France Landry, conseillère au soutien à l’apprentissage, animera le monitorat et proposera des méthodes très concrètes et efficaces pour éviter certains problèmes que nous rencontrons tous aux cycles supérieurs.

L’impression de solitude, l’isolement, l’absence d’échange et de communication, l’essoufflement lors de la rédaction sont autant de facteurs qui demandent, à ceux qui veulent surmonter la difficulté de la période de rédaction, bien plus que la simple maîtrise des connaissances ou des outils reliés à leur domaine d’étude.

Bref, l’atelier se concentrera sur les caractéristiques propres à la situation de la période de rédaction du mémoire ou de la thèse qui peuvent nuire à la capacité de l’étudiante ou de l’étudiant de compléter son programme. On y décrira aussi les façons de surmonter l’épreuve « ultime » que représente cette période pendant laquelle plus rien d’autre n’existe que l’obligation de rédiger les dernières versions de son mémoire ou de sa thèse.

Bienvenue à tous, venez en grand nombre!

***

Appels à contribution

Appel de communications – Colloque étudiant organisé par l’AECSEL
D’hier à demain : le rapport au(x) classique(s)

Date du colloque : 24 février 2012

Date limite pour envoyer vos propositions : 9 décembre 2011

Qu’on les exalte ou critique, les grands classiques de la littérature sont ces œuvres à propos desquelles, par dévotion ou par affront, l’encre coule sans se tarir. Dans Pourquoi lire les classiques, Calvino définit le « classique » en pas moins de quatorze points; c’est dire tant la richesse du sujet que la difficulté d’en délimiter les paramètres. De fait, Calvino n’apporte pas réellement de réponse à l’intitulé de son essai; il se contente de conclure modestement : « La seule chose qu’on puisse affirmer, c’est que lire les classiques vaut mieux que de ne pas les lire. » Certes. Mais on peut en dire autant de toute littérature.

Quelque chose pourtant distingue les classiques des autres livres. Ce sont des œuvres d’un autre temps, parfois très ancien, qui néanmoins demeurent et demeureront toujours d’actualité, dit-on. Une œuvre devient-elle un classique de par son aptitude propre à se positionner au sein du champ littéraire (Bourdieu) ou en regard d’un rapport que le lectorat entretiendrait avec elle? La qualité classique d’une œuvre est-elle intrinsèque ou non? Calvino semble estimer qu’un classique n’est créé que lorsque les deux visages du problème sourient de concert.

Ce colloque sera l’occasion de s’interroger sur les diverses formes du rapport au classique et aux classiques que la littérature a pu entretenir et entretiendra. Toutes les dimensions et toutes les approches littéraires de la question pourront être envisagées, lors de communications de 20 minutes. Organisé par l’Association étudiante des cycles supérieurs en études littéraires (AECSEL) de l’UQAM, ce colloque aura lieu à l’UQAM, le vendredi 24 février 2012. Tous les étudiants en littérature sont invités à faire parvenir une proposition de communication d’environ 250 mots, accompagnée d’un titre et de leurs coordonnées (nom, université d’attache, adresse courriel et civique, numéro de téléphone) à l’adresse suivante : aecsel.uqam@gmail.com ou à la déposer au secrétariat du Département d’études littéraires de l’UQAM à l’attention de l’AECSEL, au plus tard le 9 décembre 2011.

Consultez l’appel à communications.

***

Appel à communications – XVIIe Colloque Interuniversitaire Étudiant de Littérature (ciel)

Université de Montréal, 30 mars 2012

Le Colloque Interuniversitaire Étudiant de Littérature (ciel) est un colloque interuniversitaire montréalais organisé de concert par le Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill, le Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, le Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal ainsi que le Département d’études françaises de l’Université Concordia. Le ciel vise principalement à faire état de la recherche en émergence et de permettre aux étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat de tous les départements d’études françaises d’enrichir leur expérience universitaire.

Le colloque se tiendra cette année le 30 mars 2011, à l’Université de Montréal, au Département des littératures de langue française.

Appel à communication complet

***

Concours étudiant 2011-12 pour la conception et la réalisation d’une oeuvre médiatique

Date limite : 30 novembre 2011

Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (antenne Concordia) et le Département d’études françaises de l’Université Concordia, en collaboration avec bleuOrange, revue de littérature hypermédiatique, lancent le concours annuel pour la conception et la réalisation d’une oeuvre médiatique.

Les oeuvres numériques proposées doivent comprendre de l’image, du texte et du son. Elles doivent associer des informations textuelles, graphiques ou sonores, des hyperliens et de l’interactivité. Ces oeuvres doivent aussi être originales, en français, et être compatibles avec les systèmes d’exploitation et les navigateurs courants.

Un cachet de 1000 $ sera remis au projet lauréat !

Plus d’information : Concours Figura

***

Parutions

https://i2.wp.com/www.puq.ca/media/produits/images/17568_9782760530669.jpg

De chaînes en trames
Histoire nationale et vie privée dans le roman naturaliste et vériste

de Marie-Ève Laurin, ancienne doctorante au Département d’études littéraires (promotion 2008)

Presses de l’Université du Québec

À partir du constat que, depuis Balzac, la peinture de la vie privée en littérature rencontre invariablement celle de la politique, Marie-Ève Laurin a cherché à mieux comprendre le rapport spéculaire qu’entre elles la grande Histoire et la petite dans la littérature de la seconde moitié du XIXe siècle en France et en Italie.

Partant d’une étude des corps et de la destinée de nombreux personnages, elle étudie cette alliance de l’intime et du public en régimes naturaliste et vériste. C’est qu’il semble bien que dans les romans d’Émile Zola, de Giovanni Verga, de Federico De Roberto et de Luigi Pirandello, le corps n’est pas à l’abri des mouvements du monde : les faits historiques, petits ou grands, imprègnent physiquement et psychologiquement les individus. Ainsi, le corps apparaît-il comme privé de sa capacité de médiation et s’affiche essentiellement comme le prolongement de l’environnement dans lequel il se meut. Cette dialectique entre corps et décor donne dès lors une profondeur particulière à la description du quotidien et fait de l’écriture de la vie privée le lieu privilégié d’une esthétique du réel où les habitus et les rites familiers deviennent porteurs d’une signification transcendant leur simple fonctionnalité. – Véronique Cnockaert [Département d’études littéraires], extrait de la préface.

***

Prix et bourses

Bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain


Mise sur pied grâce à la générosité de la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman, la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain, d’une valeur de 55 000 $, vise à offrir un soutien financier à des artistes prometteurs, afin de créer un environnement favorable à la recherche et à la création en début de carrière. Les lauréats de cette bourse devront préparer une exposition de leurs œuvres et présenter une conférence publique. Consultez le répertoire de bourses électronique, référence 944, pour connaître tous les détails de cette bourse.
Les candidats à cette bourse doivent être nommés par un département ou un programme. Les dossiers seront évalués par un jury d’experts constitué de 3 à 5 membres provenant de l’UQAM et de l’Université Concordia ainsi que d’un membre de l’externe. Tous les documents doivent être remis en format numérique.


Date limite de dépôt de dossier: 8 février 2011
Décanat de la Faculté des arts
Pavillon Judith-Jasmin (J-4050)
Information: Pierre-Paul St-Onge 514 987-3000, poste 2432

Publicités

Commentaires fermés