Bulletin du 19 septembre

Événements

Lancement de la Semaine des bibliothèques publiques

27 septembre 2011, de 9h à 19h
Entrée de la Cinquième Salle de la Place des arts

Les invités seront amenés à expérimenter une œuvre d’art évolutive et immersive créée par des étudiants de l’UQAM, sous la direction de la professeure Christine Major.

LANCEMENT DE LA REVUE MŒBIUS NO130 «RÉINVENTER LE 11 SEPTEMBRE» ET DU ROMAN ONZE DE ANNIE DULONG, à la librairie Le Port de tête

21 septembre 2011, de 17h30 à 19h30

Le 21 septembre, à la librairie Le Port de tête (262, avenue du Mont-Royal Est, Montréal), aura lieu le lancement du 130e numéro de la revue Mœbius «Réinventer le 11 septembre» et le lancement du nouveau roman Onze d’Annie Dulong, postdoctorante au département d’études littéraires.

«Réinventer le 11 septembre», Mœbius #130

Un numéro piloté par Annie Dulong et Alice van der Klei (département d’études littéraires).

Le numéro comprend des textes de Mathieu Arsenault, Dominique Blondeau, Jean-François Chassay, Martine Delvaux, Jean-Simon DesRochers, Annie Dulong, Bertrand Gervais, Luc LaRochelle, Jérémie Leduc-Leblanc, Madeleine Monette, Caroline Montpetit, André-Guy Robert, Julie Tremblay, Karrick Tremblay et Patrick Tillard.

Dans les rubriques «Lettre à un écrivain vivant» : Bertrand Laverdure écrit à Catherine Mavrikakis et dans «Les Yeux fertiles» ; Monique Deland sur L’or de Klimt de Jean-François Poupart et Laboratoire des anges de Philippe More ; Nathalie Warren sur Espèces de Ying Chen.

Pour plus d’informations

LA RENTRÉE DE POSTURES !

Lancement du numéro 14 de la revue Postures : «Vieillesse et passage du temps»

Jeudi, 29 septembre 2011, de 17h00 à 19h00

Café-bar de la Cinémathèque, 335, boul. de Maisonneuve Est

La revue Postures vous invite au lancement de son quatorzième numéro, ayant pour thème « Vieillesse et passage du temps ». Ce numéro, sous la direction éditoriale de Rosemarie Fournier-Guillemette et Elaine Després, comprend des textes de Carmélie Jacob, Patrick Gabin Goulou, Salim Gasti, Rania Aoun, Ariane Gélinas et Valérie Provost.

Le lancement sera précédé de l’assemblée générale annuelle de la revue, laquelle se tiendra au local associatif des cycles supérieurs (J-4865) à 13h. Cette assemblée permettra d’élire les membres du comité exécutif, de revenir sur l’année 2010-2011 et de discuter des enjeux de l’année qui commence. Prenez note que deux postes au sein du comité exécutif sont actuellement vacants et ont besoin d’être comblés. Postures est à la recherche :

  • d’un-e responsable à la promotion et à la diffusion (qui diffuse les appels à contribution, organise les lancements, distribue la revue à l’UQAM, dans les bibliothèques et les librairies, etc.) ;

  • d’un-e correcteur-trice en chef (qui supervise le travail de révision linguistique, corrige les épreuves de chacun des numéros, etc.).

Appel de textes, numéro 15 : « Sexe, genre et littérature »

Date de tombée : 1er octobre 2011

« On ne naît pas femme, on le devient. » -Simone de Beauvoir (1908-1986)
La littérature, depuis fort longtemps, a donné voix aux femmes, qui y ont trouvé inspiration et liberté de parole. Si la lutte féministe s’est organisée au tournant du 20e siècle autour de la question du droit de vote, l’utilisation de l’écriture par les femmes pour dénoncer – ouvertement ou subtilement – l’oppression dont elles étaient victimes remonte bien avant le féminisme et transcende les questions de classe sociale, de croyance religieuse ou de situation géographique. Lieu de contestation, d’expression et d’affirmation, le monde littéraire, souvent d’abord investi via des genres liminaires ou par l’entremise d’un pseudonyme masculin, a offert aux femmes et leur offre encore aujourd’hui une tribune de choix, de même qu’un cadre permettant l’analyse des représentations sociales. Dans le cadre de son quinzième numéro, qui sera publié au printemps 2012, la revue Postures invite les jeunes chercheuses et les jeunes chercheurs à se pencher sur la question du sexe et du genre en littérature.
Plusieurs pistes pourront être explorées : le proto-féminisme à l’œuvre chez les auteures ayant écrit avant les débuts du mouvement, les différents procédés littéraires utilisés par les écrivaines féministes pour faire valoir leur engagement politique, les nouvelles formes que peut prendre cet engagement au sein de la troisième vague et des gender studies, etc. Aussi les articles soumis pourront se pencher sur la misogynie et l’antiféminisme qui traversent les textes d’auteur-e-s d’hier et d’aujourd’hui, ou encore explorer les différentes formes que peut prendre l’expression du féminisme selon les cultures. De même, toute étude interrogeant la place du sexe, du genre et de l’orientation sexuelle dans les études littéraires et dans les textes de fiction, poésie, témoignage, théâtre ou essai pourra alimenter la réflexion commune. Bien entendu, la liste élaborée ici n’est pas exhaustive et de nombreux autres sujets sauraient éclairer la problématique proposée.
Il est à noter que la revue Postures offre dorénavant un espace hors dossier pour accueillir des textes de qualité qui ne suivent pas la thématique suggérée. Les articles proposés peuvent être soumis à la revue à tout moment, l’échéance des appels de texte servant de date butoir pour une publication dans le numéro concerné.
Les textes proposés, de 12 à 14 pages à double interligne, doivent être soumis par courrier électronique à la rédaction, à l’adresse postures.uqam@gmail.com, avant le 1er octobre 2011. Les auteur-e-s des textes retenus devront participer à un processus de réécriture guidé par le comité de rédaction. Pour toute information supplémentaire concernant la revue, vous pouvez contacter la rédaction à l’adresse suivante : redaction@revuepostures.com.

Recrutement

Postures est également à la recherche, en plus d’un-e responsable à la diffusion et d’un-e correcteur-trice en chef, de collaborateurs-trices qui désireraient joindre ses comités de rédaction et de correction.
Le comité de rédaction se réunit après la réception des textes et choisit les articles qui constitueront le prochain numéro. À la suite de cette réunion, chaque membre du comité est appelé à assister un ou deux auteurs dans l’amélioration de leur texte, tant au plan stylistique qu’argumentatif. C’est une expérience enrichissante pour tout-e jeune chercheur-e souhaitant développer son sens critique hors du cadre scolaire.
Grâce à son travail minutieux, le comité de correction permet de produire une revue qui brille non seulement par ses idées bien construites, mais aussi par sa facture professionnelle. Ses membres acquièrent une expérience non négligeable en révision linguistique et en correction d’épreuves.
Si vous êtes intéressé-e-s par l’une de ces expériences ou souhaitez obtenir plus d’information, contactez-nous à l’adresse suivante : redaction@revuepostures.com.
Postures est la revue des étudiantes et étudiants du Département d’études littéraires de l’UQAM. Créée en 1996 afin d’offrir un espace de publication scientifique aux travaux étudiants, elle a pour mandat d’en assurer la promotion et la diffusion. Depuis 2008, Postures est affiliée à Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, qui appuie financièrement sa publication.

Message de la part de votre Association : assemblée générale AECSEL et party de début de session

Party de début de session

27 septembre, à partir de 21h

L’Abreuvoir (sur Ontario, coin St-Denis)

Tous les étudiants des cycles supérieurs en études littéraires de l’UQAM ainsi que leurs amis sont invités à célébrer la rentrée 2011-2012!

Assemblée générale AECSEL

28 septembre, à partir de 12h30

J-4865

Rendez-vous à tous les uqamiens de 2e et de 3e cycle en études littéraires, pour une A.G. qui, notamment, fera le point sur le mouvement étudiant contre la hausse des frais de scolarité et aussi sur l’imminence d’une grève étudiante cet automne. En outre, des élections seront tenues pour déterminer qui siégera à l’exécutif de l’Association.

Colloques et journées d’étude

Colloque L’imaginaire du 11 septembre 2001 : de la fictionnalisation à la mythification à l’UQAM les 7 et 8 octobre 2011

Il ne fait plus aucun doute que les attentats du 11 septembre 2001 aient constitué pour plusieurs un moment de rupture important, certains y voyant la naissance même du 21e siècle et du troisième millénaire. Charnière, l’événement ne pouvait peut-être faire autrement que de l’être : les États-Unis, attaqués sur leur sol, là même où le pouvoir est en jeu, par le commerce dans les tours du World Trade Center, et la force militaire au Pentagone. 19 terroristes, formés dans les écoles d’aviation des États-Unis, réussissant à détourner quatre avions et à les transformer en missiles, atteignant des symboles de la force des États-Unis sans que ces derniers aient le temps de répliquer. L’attaque, rythmée par les écrasements des avions et les effondrements des tours, s’est déroulée en 102 minutes, comme un blockbuster, et a été diffusée en direct à la télévision.

L’événement ne serait pas le même sans sa diffusion. Dans les jours et les mois qui ont suivi, les médias ont diffusé de manière répétitive des images fixes et filmées de l’événement, cristallisant la représentation qui serait donnée des événements en une série d’icônes : l’homme qui tombe, les papiers tombant, le nuage de débris, l’explosion de l’avion dans la tour sont autant d’images qui, transformées en tropes, traversent les représentations du 11 septembre, que ce soit en littérature, en arts visuels ou au cinéma. Marianne Hirsch, dans un article de 2003 sur les images iconiques du 11 septembre, demandait : « What elements determine this process of reduction and iconization? And in what ways will this process be in fact determined by aesthetic factors? »

À l’approche du 10e anniversaire des attentats, le moment semble tout indiqué pour relancer cette question afin de voir comment les arts ont répondu à l’événement, l’ont intégré ou n’ont pas réussi à le faire de manière jugée satisfaisante, comme c’est le cas avec le cinéma main Stream qui, après World Trade Center d’Oliver Stone, s’est contenté d’évoquer l’événement de manière plus ou moins lointaine.

Ce colloque, qui fait suite aux colloques Fictions et images du 11 septembre 2001 (UQAM-2007) et Regards croisés sur le 11 septembre (Aix-en-Provence, 2010), propose de s’arrêter à l’impact des attentats du 11 septembre en art. Dix ans après, comment le cinéma, le théâtre, les arts visuels et la littérature négocient-ils avec l’événement? Que les œuvres d’art le fassent sur le mode mineur de l’évocation ou en situant les attentats au centre de l’œuvre, quelles images utilisent-elles? Partant de la prémisse que le 11 septembre marque, dans les faits, la naissance d’un mythe d’origine du 21e siècle, comment s’effectue dans la création même ce passage de la fictionnalisation à la mythification? Quelles figures, quelles représentations sont choisies? Quelles figures sont, au contraire, rejetées, négligées, alors qu’on les croyait centrales après les attentats?

Le colloque, organisé conjointement par ERIC LINT (UQAM) et le LERMA (Aix-en-Provence), aura lieu à l’Université du Québec à Montréal, vendredi 7 octobre et samedi 8 octobre 2011, Salle D-R200, (entrée par le 315, rue Ste-Catherine Est).

Programme complet

Organisation scientifique : Annie Dulong, Bertrand Gervais et Alice van der Klei

Prix et bourses

Appel de candidature pour stage postdoctoral

Afin d’encourager les candidat(e)s aux bourses postdoctorales à venir travailler avec l’un des 52 professeurs qui en sont membres, le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) lance un programme de soutien institutionnel. Ce dernier permettra à tous les nouveaux boursiers postdoctorants financés par le FQRSC ou le CRSH lors du concours de l’automne 2011 d’obtenir un supplément de 3 000 $ qui pourra être utilisé au cours des deux années de leur stage pour l’organisation de colloques, tables rondes, publications, conférences et communications.

Admissibilité
Pour être admissibles, les candidats doivent :
• être supervisés par l’un des membres réguliers du CRILCQ ;
• être retenus comme boursiers postdoctoraux par le FQRSC ou le CRSH lors du concours de l’automne 2011 ;
• s’engager à compléter leur stage au CRILCQ.

Pour plus d’information :
Site Université du Québec à Montréal : Lise Bizzoni, coordonnatrice

Programme Initatives automne 2011

Date limite: 7 octobre

Dépôt des dossiers: Faculté des arts (J-4050)

Renseignements: st-onge.pierre-paul@uqam.ca

Le programme Initiatives finance la présentation d’une communication à un colloque, un congrès, un symposium, à une exposition ou un spectacle que ce soit pour une activité qui aura lieu cet automne ou qui a eu lieu au cours de l’été. Il s’adresse aux étudiants dûment inscrits au trimestre d’automne 2011 dans l’un des programmes de 2ème cycle et de 3ème cycle de la Faculté. Grâce à l’appui de la Fondation UQAM, un remboursement maximum de 750$ peut être versé.

Pour en savoir plus: Initiatives_en_art_A11

Bourse à la mobilité internationale

Déposer une demande de participation à un projet de mobilité internationale c’est avoir l’opportunité d’obtenir une bourse à la mobilité allant de 750$ à 1 000$ par mois selon le pays de destination pour un séjour de deux mois minimum jusqu’à un maximum de huit mois. Les étudiants et les étudiantes de l’UQAM peuvent encore présenter une demande de participation à un projet de mobilité internationale pour l’hiver 2012.

Échanges étudiants de l’UQAM

Hiver 2012: date limite, vendredi 30 septembre 2011, à 16 h 30.
Automne 2012 et Hiver 2013: date limite, mercredi 1er février 2012, à 16 h 30

Écoles d’été avec bourse

Date limite est le mercredi 1er février 2012, à 16 h 30

Stage et séjour de recherche pour étudiants de l’UQAM

Hiver 2012: date limite, vendredi 7 octobre 2011, à 16 h 30

Été 2012: date limite, mercredi 1er février 2012, à 16 h 30

Automne 2012: date limite, jeudi 12 avril 2012, à 16 h 30

Pour plus d’informations : www.international.uqam.ca/Pages/etudiants_uqam.aspx »

Publicités

Les commentaires sont fermés.