Bulletin du 4 avril

VIE ÉTUDIANTE
MONITORAT DES CYCLES SUPÉRIEURS DU DÉPARTEMENT D’ÉTUDES LITTÉRAIRES – UQAM

Composer une communication à partir d’un travail écrit

Lundi le 11 avril 2011
De 12h30 à 13h30
Au local J-4225 du Pavillon Judith-Jasmin

En accédant aux cycles supérieurs, les étudiants sont vite amenés à partager l’état de leurs travaux en participant à divers événements (inter)universitaires et activités de recherche, à l’échelle locale ou internationale.

Cet atelier, conçu et animé par Mme Jacinthe Martel, portera sur les grandes questions d’ordre méthodologique et épistémologique auxquelles sont confrontés les étudiants, dès lors qu’ils veulent rédiger une communication ou un article scientifique à partir d’un travail universitaire.

Une grande partie de l’atelier sera dédiée aux questions et commentaires des étudiants.

Avec Jacinthe Martel, professeure au Département.

Cet atelier s’adresse à toutes les étudiantes et tous les étudiants des cycles supérieurs en Études littéraires et en Sémiologie. Il est organisé par le monitorat des cycles supérieurs du Département d’études littéraires.

Bienvenue à tous !

 


***


IMPORTANT : Message de la part de l’Association étudiante des cycles supérieurs en études littéraires (AECSEL)

Chers membres,

L’AECSEL a récemment appris que des problèmes d’ordre informatique
affectaient sa boîte de courriels. Nous avons décidé de remédier à la
situation en nous dotant d’une nouvelle boîte et donc d’une nouvelle
adresse de courrier électronique. La voici : aecsel.uqam@gmail.com

Veuillez accepter l’expression de nos excuses formelles,

Sébastien Roldan
Président de l’AECSEL

Mea Culpa Boîte de courriels Yahoo

***


ÉVÉNEMENTS

EXPOSITION « Heureux qui comme Ulysse… » : voyages réels et voyages fictifs dans la collection des livres rares

Date : du 15 mars au 30 avril 2011

Horaire : Lundi, mardi, mercredi, 13h30 à 17h
Jeudi, 9h à 12h

Lieu : Livres rares
Local : W-R565

Commissaire de l’exposition : Janick Auberger
Collaborateurs : Benoît Kelly, Manuel Nicolaon, Sandy Ferreira Carreiro et les membres et collaborateurs du Groupe de recherche multidisciplinaire de Montréal sur les livres anciens (XVe-XVIIIe s.)

Les douze ouvrages que réunit cette exposition proviennent de la section des Livres rares de la Bibliothèque de l’Université du Québec à Montréal. Plusieurs d’entreeux conservent encore les ex-libris des institutions qui lui ont légué leurs fonds anciens au moment de la fondation de l’UQAM en 1969, notamment le Collège Sainte-Marie et l’École normale Jacques Cartier.
Après une exposition sur Samuel de Champlain (2008-2009) et une autre sur « Les Humanistes italiens et imprimés vénitiens dans les collections des livres rares » (2010), le Groupe de recherche multidisciplinaire sur les livres anciens de Montréal (XVe-XVIIIe siècles) a choisi le thème du voyage à travers le temps. Les douze ouvrages renvoient donc à des voyages, certains imaginaires comme le premier de tous, celui d’Ulysse revenant à Ithaque, d’autres historiques, comme les expéditions d’Alexandre le Grand ou ceux qui permirent aux Européens d’aborder en Amérique. S’y ajoutent des ouvrages quelque peu en orbite autour du thème central, dictionnaire sur le monde ou voyage à travers l’héritage symbolique de la Méditerranée.
Quatre de ces ouvrages font l’objet d’une communication le 25 mars 2011 dans le cadre de la Conférence de la Renaissance Society of America à Montréal, et d’autres subissent l’examen attentif de chercheurs collaborateurs. Toutes ces études seront publiées.
Du 15 mars au 30 avril 2011, ces ouvrages sont à l’honneur, livrés au regard des visiteurs, et le guide permet d’obtenir quelques renseignements supplémentaires sur les caractéristiques matérielles des trésors exposés, puisqu’ils ne livrent au regard, derrière la vitre, que deux pages offertes à la curiosité.
Pour le plaisir des yeux et l’agrément du voyage, veuillez embarquer…

 

***

Atelier – Événement L’emportement. Exaltation et irritation dans la parole littéraire

Sous la direction de Pierre Ouellet, professeur au Département d’études littéraires, UQAM

Date : 13 avril 2011

Atelier de réflexion (de 9 h à 17 h 45)
Lieu : Maison Ludger-Duvernay – 82, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

Lancement des Écrits et cocktail (de 18 h à 19 h)
Lectures et projections vidéo (de 19 h à 20 h 45)
Lieu : Galerie Gora – 279, rue Sherbrooke Ouest, 2e étage, espace 205, Montréal

Avec
Guy Beausoleil, David Bergeron, Nicole Brossard, Nicole Caligaris, Patrick Chatelier, Marie Chouinard, Jean Daive, Jean-Marc Desgent, Kim Doré, Hélène Dorion, Alain Farah, François Gagnon, Jean-Philippe Gagnon, Marie-Pascale Huglo, Serge Lamothe, Émile Martel, Mourad Masbah, Cristina Montescu, Catherine Morency, Patrick Nicol, Jean-François Poupart, Michaël Trahan et l’artiste Christine Palmiéri

Entrée libre !

Informations : 514 987 3000 # 1578 www.esthetiqueetpoetique.uqam.ca

Programme : programme _ emportement

***

COLLOQUES, CONFÉRENCES ET TABLES RONDES

 

Dans le cadre des Midi-causerie du CELAT

Éduquer à l’histoire en contexte de société « divisée » : le cas québécois et les rapports entre francophones et anglophones

Conférence de Paul Zanazanian, chercheur post-doctoral
Date : 8 avril 2011, 12h30-14h00

Lieu : Local DC-2300, 279, rue Ste-Catherine est, 2e étage

Transmettre un cadre de référence identitaire constitue une fonction centrale de l’histoire scolaire. Déjà
contentieux lorsqu’un groupe majoritaire contrôle l’État, le contenu d’un tel récit le devient encore plus au
Québec, où « Francophones » et « Anglophones » rivalisent pour leur propre développement autonome
et distinct. Les mémoires historiques parfois antagoniques peuvent variablement renforcer les frontières
groupales, ce qui freinerait les ambitions gouvernementales à favoriser un vivre ensemble harmonieux. Cette
présentation a pour but de dresser un portrait général des conséquences de ce contexte de dualité sur les
attitudes intergroupes exprimées en enseignement de l’histoire.
Entrée libre

Information : therrien.denyse@uqam.ca – (514) 987-3000, poste 1664

***

Dans le cadre des conférences de l’OIC
109 numéros, 700 collaborateurs : « Steak Haché » contre « le docte pouvoir » et les « Poèmes-Parking »
Conférence de Patrick Tillard


Mercredi 6 avril 2011, de 14h à 17h, au J-4255

Conférence de l’OIC par Patrick Tillard, présentée dans le cadre du groupe de recherche de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain 2010-2011 sous la direction de Jean-François Chassay et Bertrand Gervais.
Avec la participation de Richard Gingras de la librairie du Chercheur de trésors

https://infodel.files.wordpress.com/2011/03/tillard_oic.pdf

Descriptif :
Au Québec, des écrivains et poètes ont vécu poétiquement sans rimes ni raison littéraire, en dehors de toute mécanique idéologique et propagande. Ils forment une discontinuité fragile qui n’est pas destinée à être vaincue et qu’il sera difficile d’intégrer à l’enchevêtrement identitaire sans la modifier de fond en comble. La force de leur éloignement et de leur renoncement, les faisceaux nerveux de leur ironie, sont de savantes techniques qui expriment non seulement l’affirmation de leur résistance mais aussi le refus d’un engrenage littéraire qui plie à sa logique.

La littérature a fini par constituer ici aussi un certain ordre naturel qu’il est parfaitement vain de refuser. Cette légalité littéraire ne s’accommode pas de démasquer le faux ménage des écrivains devenus images aplaties, des poètes nourris de diverses prébendes et la nature obscure d’une écriture à vocation évidemment éditoriale. Pourtant, la littérature est parfois réduite à la défensive car contre l’idéal réifié de l’harmonie littéraire, variété de fantôme idéologique consensuel, la méfiance s’actualise. La stratégie du renoncement et ses nécessaires écarts expriment, à travers la soustraction méticuleuse au pouvoir, la différence singulière que restent envers et contre tout, la poésie et l’écriture qui n’entendent pas servir le champ littéraire.

Ces différents points laissent déjà voir un peu comment tremble le terrain. Ou comment il a tremblé.

La saga de la revue « Steak Haché » peut servir d’exemple. Née en 1998, avec 109 numéros et la participation de 700 auteurs et dessinateurs, la revue stoppa fort honorablement son élan vital en 2007. Amarrée à une sorte de vie suspendue, elle jouit maintenant de sa longévité enviée et offre un panorama captivant, mais par défaut, de la vie littéraire québécoise, une sorte de reflet florissant et libre au contenu éclectique et peut-être favorable à un nouvel esprit critique. Avec son 109e numéro, la revue ouvrait ainsi symboliquement la porte à un sang neuf et indiquait un sentier de guerre laissé libre et ouvert.

Pour plus d’informations, cliquez ici

***

 

24 images

24 images pour la théorie littéraire. Vers une poétique cinétique

Date : 15 avril 2011
Lieu : J-4255 pavillon Jusdith Jasmin, UQAM

Venez assister à deux conférences dans le cadre du chantier de recherche 24 images pour la théorie littéraire organisé par Sylvano Santini en collaboration avec l’Observatoire de l’imaginaire contemporain (OIC) .

François Harvey
Cinéma et roman: « deux activités parfaitement détachées l’une de l’autre »? L’«effet-cinéma» dans le ciné-roman L’Année dernière à Marienbad d’Alain Robbe-Grillet.

Bertrand Gervais
Sur son dernier roman Comme dans un film des frères Coen

Renseignements : isabelle.detoudom@hotmail.com

 

 

 

***

 

Centre de la francophonie des Amériques

Riches de nos différences… Unis dans l’action !

Sous la présidence d’honneur du chanteur franco-ontarien Damien Robitaille, le Centre de la francophonie des Amériques organise à Montréal, du 17 au 27 juin 2011, le troisième Forum des jeunes ambassadeurs de la francophonie des Amériques. Près d’une cinquantaine de jeunes francophones de 18 à 35 ans des quatre coins des Amériques seront au rendez-vous dans la métropole du Québec. Y serez-vous ? Posez votre candidature dès maintenant! Il ne reste plus que cinq semaines avant la clôture des candidatures.
Guidé par un thème mettant l’accent à la fois sur la diversité et l’action, le Forum est un événement unique permettant à des jeunes de se rencontrer, d’échanger sur leurs expériences et de tisser des liens durables, tout en se sensibilisant aux enjeux des communautés francophones des Amériques. Au programme, des dizaines de conférenciers et des mentors expérimentés feront en sorte que les participants pourront développer leur leadership et seront mieux outillés pour élaborer des projets simples et réalisables autour de la francophonie à leur retour dans leur milieu.
Les frais de participation pour les personnes retenues sont de 300 $ canadiens. En contrepartie, le Centre de la francophonie des Amériques assume :
• le transport international (avion ou train)
• l’hébergement;
• les repas du matin, du midi et du soir;
• les activités culturelles.
Les informations et l’inscription au Forum 2011 sont disponibles dès maintenant au www.francophoniedesameriques.com/forum2011.
Inscrivez-vous dès maintenant ! La clôture des mises en candidature se fera le 10 avril 2011 .
Pour tout renseignement complémentaire, contactez André Magny au Centre de la francophonie des Amériques au 418-646-3360.

***

Le son et la musique dans l’audiovisuel ethnographique

Journée d’étude organisée par le Celat Laval et le LAMIC

Date : 6 avril 2011, 9h – 17h
Lieu : LAMIC-Université Laval
Local 3545, Pavillon L.-J. Casault

Information : Alexandrine Boudreault-Fournier
Programme de la journée

***


PARUTIONS

Parution du Cahier Figura 27 Figures et discours critique

Sous la direction de Mirella Vadean et Sylvain David
Parution : mars 2011
Les articles réunis dans ce volume relèvent d’un exercice, d’une expérience visant à réévaluer l’articulation de la figure à la pensée dans la production critique ou théorique. L’usage des figures met-il en danger une analyse dite rigoureuse? Faut-il, au nom d’une certaine objectivité, refuser le jeu de l’imaginaire lorsqu’on désire agir (lire, écrire ou relire pour réécrire) sur le terrain de la théorie? Loin de toute apologie de l’écriture élégante, les auteurs de ces articles interrogent l’impact de la figure, la manière dont la pensée critique travaille avec et par des figures, ouvrant le discours des études littéraires et artistiques, souvent réservé à des lecteurs spécialisés, à un lectorat plus large.

Avec des textes de Mathilde Branthomme, Isabelle Buatois, Valérie Cools, Sylvain David, Christina Jürges, Véronique Labeille, Charles Robert Simard et Mirella Vadean.

Pour information : figura.uqam.ca/cahiers_figura

Publicités

Commentaires fermés