Bulletin du 9 mars

Événements
Appels à contribution
Colloques et conférences

 

ÉVÉNEMENTS


Festival International du Film sur l’Art (FIFA)

du 17 au 27 mars 2011

Le Festival International du Film sur l’Art (FIFA), évènement compétitif reconnu comme le plus important et le plus prestigieux du monde, demeure l’unique festival spécialisé dans le domaine du film sur l’art en Amérique.
Dans le cadre de sa 29e édition,
250 films issus de plus de vingt pays seront présentés à Montréal, un voyage envoûtant au cœur de la création artistique, portant sur autant de thèmes qu’il y a de formes d’art.

Cette année, le FIFA souhaite encourager particulièrement la participation étudiante, de ce fait il offrira à la clientèle étudiante un tarif préférentiel pour les inviter à célébrer le film sur l’Art.
La rareté et la qualité des films participant au FIFA nécessitent l’attention de tous les artistes et les cinéphiles venant de différentes institutions. Ainsi, nous nous engageons à vous communiquer une programmation ciblée à votre champ d’étude, afin que vous profitiez pleinement de votre passage  au festival.
Le FIFA offre la possibilité aux professeurs  d’organiser des séances a la carte avec les étudiants pour assister à la projection de leur choix, afin d’intégrer un ou plusieurs films à leur plan de cours, notamment des conférences et des tables rondes animées.

Pour connaître le programme du festival visitez le site www.artfifa.com


APPELS À CONTRIBUTIONS

Appel de textes – Revue littéraire Chameaux

5e numéro : « Le roman en question »

Date limite de dépôt des contributions :  15 juin 2011

Le roman est à l’heure actuelle le genre le plus visible de la littérature. Il prévaut sur la poésie, la nouvelle ou l’essai dans les colonnes des magazines culturels, domine les sections littéraires des librairies, s’exhibe sur les plages, prend l’autobus, le train, l’avion. Le roman est versatile et sa forme, malléable : il parle toutes les langues, s’acclimate aux circonstances les plus variées. Il est davantage produit, acheté, vanté, critiqué et discuté que tout autre genre littéraire, si bien qu’on entend parfois – et même souvent – son nom employé comme synonyme de son genre prochain, « littérature ».

L’histoire nous enseigne à reconnaître la contingence de cette position occupée par le roman. Il fut un temps, pas si lointain, où la littérarité se mesurait surtout à l’aune de la poésie et où le roman, jugé frivole et nuisible aux bonnes mœurs, était marginalité par l’institution littéraire. Cette perspective invite à réviser le regard que nous portons intuitivement sur le roman et à interroger son statut dans la culture d’aujourd’hui. C’est dans cette ligne de pensée que l’équipe de Chameaux propose, pour son cinquième numéro, un dossier intitulé « Le roman en question ». Par la formulation de ce thème directeur, nous souhaitons autant convier les auteurs à « se questionner sur » le genre romanesque que réfléchir à la place qui lui est accordé dans l’optique d’une « remise en question ».

Dans le cadre de ce zoom critique sur le roman, plusieurs avenues, plusieurs perspectives peuvent être empruntées. Rappelons toutefois que Chameaux , tout en privilégiant un thème large qui laisse la porte ouverte aux intérêts les plus diversifiés possibles, ne souhaite pas, avec « Le roman en question », former un dossier fourre-tout. Nous spécifions donc que les analyses d’œuvres romanesques, à moins de servir un propos plus général sur la nature du roman, son histoire, sa place dans la littérature ou la société, ne seront pas acceptées. Afin de donner le premier élan à la création, nous vous proposons une liste de sujets et de questions susceptibles d’être abordés.

Sujets

  • Les causes de la prépondérance du genre sur la littérature occidentale actuelle
  • Le roman-feuilleton et le rapport du roman à la presse au XIXe siècle
  • La place du roman dans les littératures de l’Antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance, du XVIe siècle, etc.
  • La contamination du roman par d’autres formes littéraires
  • Les tentatives de déconstruction  (Nouveau Roman et autres écritures qui rompent avec les normes du genre romanesque)
  • L’autofiction et le rapport du roman à la fiction
  • L’hybridation des genres
  • L’influence de la littérature électronique sur le roman

Questions

  • De quoi la popularité du roman est-elle le symptôme dans notre société ?
  • Qu’est-ce que le roman ?
  • Que nous apporte la fiction romanesque ?
  • Le roman appelle-t-il un type particulier de lecture ?
  • Est-on à l’apogée de la dominance du roman sur la littérature ou déjà entrés dans la période de son déclin ?


Pour terminer, nous aimerions rappeler le ton privilégié par le comité éditorial de Chameaux pour la sélection des articles. La revue Chameaux souhaite publier des essais critiques qui s’éloignent du ton « scolaire » adopté lors de l’écriture de la dissertation. Nous recherchons avant tout des réflexions personnelles et approfondies, qui traitent d’un sujet général de manière fluide et plaisante.

Nous ne faisons pas prévaloir le ton scientifique, objectif et spécialisé, mais plutôt une pensée autonome et libre qui, tout en ayant pour objectif le partage des connaissances,  s’incarne dans un style travaillé.

Nous attendons vos contributions sous la forme d’articles d’une longueur maximale de 5000 mots, soumis aux normes de notre politique éditoriale

(revuechameaux.wordpress.com).

La date limite pour l’envoi des articles (chameaux@lit.ulaval.ca) est le 15 juin 2011.

Veuillez prendre note que les propositions d’articles ne seront pas évaluées, mais seuls les textes entiers.

 

COLLOQUES ET CONFÉRENCES

COLLOQUE INTERNATIONAL : LA NOUVELLE VAGUE ET LE CINÉMA DIRECT QUÉBÉCOIS

Ce colloque, organisé par Michel Marie, titulaire de la Chaire d’études de la France contemporaine, ainsi que par Michèle Garneau, professeur au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, aura lieu les 10 et 13 mars 2011 à la salle Fernand-Séguin de la Cinémathèque québécoise . Plusieurs films y sont d’ailleurs présentés dans le cadre de ce colloque.

Présentation du colloque :
Autour des années 1958-1963, deux révolutions ont marqué l’histoire du cinéma : la Nouvelle Vaguefrançaise et le cinéma direct québécois. Ces deux révolutions ont été parallèles, mais les cinéastes et les films ont aussi circulé d’un pays à l’autre. Michel Brault et Raoul Coutard tenaient la caméra deChronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin, François Truffaut apparaît dans À tout prendre de Claude Jutra, et Le Chat dans le sac cite Vivre sa vie. Mais c’est surtout l’usage du son direct qui a profondément marqué ces deux écoles et influencé les cinéastes les plus novateurs de la décennie suivante : Jacques Rivette avec L’Amour fou et Jean Eustache avec La Maman et la putain, comme Jean- Pierre Lefebvre avec Le Révolutionnaire et Patricia et Jean-Baptiste. Que reste-t-il aujourd’hui de ces deux révolutions simultanées ?

Pour accéder à la programmation complète du colloque, cliquez ici.

***

CONFÉRENCE-CAUSERIE DU CELAT À L’UQÀM
Pas encore et déjà, les frontières étaient ouvertes
David Bergeron, étudiant à la maîtrise en études littéraires, poète et romancier

Vendredi 11 mars 2011
12h30-14h00

Si nous partons du présupposé Berkeleyen que le monde extérieur est une réalité phénoménologique sans véritable substance, notre rapport aux choses s’en trouve immédiatement ébranlé. Quelle est donc la nature de la réalité dans laquelle nous nous efforçons d’être, d’aimer, d’écrire et de comprendre notre finitude ?

Que le monde soit bel et bien réel ou simplement une construction de notre imaginaire singulier et collectif, l’écrivain questionne sans arrêt les symboles du quotidien et de l’absolu. Lors de cette communication, l’éther, la littérature et le réel seront abordés comme autant de machines, dirait Deleuze, à coupler, associer et décoder.

UQAM
Local DC-2300
279, rue Ste-Catherine est, 2e étage

Entrée libre

Information : therrien.denyse@uqam.ca (514) 987-3000, poste 1664

***

Victor-Lévy Beaulieu et le roman du Père – Conférence de François Ouellet

Date : lundi le 28 mars, à 18 h

Local DS-4375 du Pavillon De Sève de l’UQAM.

François Ouellet est professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi et auteur de plusieurs ouvrages sur la littérature québécoise. Il s’intéresse notamment à la question du Père telle que formulée dans la littérature et plus largement dans la société québécoise. Il prépare actuellement un ouvrage sur VLB et Ferron.

La conférence aura lieu dans le cadre d’un cours du professeur Michel Lacroix.

***

XXVe édition des Journées de linguistique (JDL)

du 9 au 11 mars

Université Laval (local 0231 du pavillon DeKoninck)

logo journées de la linguistiqueLes JDL sont un colloque organisé depuis maintenant vingt-cinq ans par des étudiants du deuxième cycle de l’Université Laval. Le but de l’activité est de promouvoir la recherche étudiante et de diffuser le savoir en lien avec la linguistique, la traduction et la didactique des langues pour ne nommer que ces trois domaines.
Cette année, nous accueillons une trentaine de chercheurs provenant du Canada, de l’Europe et d’Afrique, en plus d’avoir l’immense honneur de recevoir trois conférenciers de renom:
-M. Joël Macoir, directeur du département d’orthophonie de l’Université Laval
-Mme Élaine Lajoie et M. Xavier Darras, terminologues à l’Office québécois de la langue française (OQLF)
-M. Louis-Jacques Dorais
, professeur du département d’anthropologie de l’Université Laval.
Pour plus d’informations concernant la programmation du colloque, nous vous invitons à consulter notre site internet: http://www.ciral.ulaval.ca/jdl/

***

La 39e Rencontre québécoise internationale des écrivains (RQIÉ)

du 14 au 17 avril 2011

Cette année, la direction est assumée par la poète et romancière Louise Dupré et par un comité de direction composé de Nicole Brossard, Denise Desautels, Hélène Dorion, Naïm Kattan et Pierre Nepveu. Dix écrivains de l’étranger et dix écrivains du Québec se retrouveront à l’occasion de trois tables rondes autour du thème Éros et ses fictions, qui leur permettra d’aborder tous les aspects de l’érotisme dans l’écriture. Ces tables rondes seront diffusées par Radio Spirale, auwww.spiralemagazine.com.

La rencontre débutera le jeudi 14 avril à 17 h 30 par une conférence publique prononcée par la romancière, nouvelliste et poète Suzanne Jacob, à la Maison des écrivains (3492, avenue Laval, Montréal). Une lecture publique aura lieu le vendredi 15 avril à 17 h 30 à la Maison de la culture Plateau-Mont-Royal (465, avenue Mont-Royal Est, Montréal). On peut suivre les activités de la Rencontre sur Facebook (La Rencontre RQIÉ). La Rencontre se tient sous l’égide de l’Académie des lettres du Québec.

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.